Le Parlement européen en faveur d’une interdiction
Numéro spécial Nuke-Free Zone
19 octobre 2016
Le ministère des Affaires étrangères aux couleurs de la radioactivité
28 octobre 2016

Bruxelles / Strasbourg, le Parlement de l’Union européenne prend clairement position en faveur des négociations à venir sur le traité international d’interdiction des armes nucléaires : les états membres de l’UE devrait « soutenir la tenue » et « participer substantiellement » à sa négociation.

Aujourd’hui, 27 octobre 2016, le Parlement européen a adopté une résolution qui soutient les négociations d’un traité interdisant les armes nucléaires. Dans cette résolution, le Parlement de l’UE:

  • « Se félicite de la recommandation à l’Assemblée générale de l’ONU … de convoquer une conférence en 2017 … pour négocier un instrument juridiquement contraignant pour interdire les armes nucléaires »
  • « Invite les États membres de l’UE à soutenir la tenue d’une telle conférence en 2017 et à participer de façon constructive à ses travaux »
  • « Invite VP / HR Federica Mogherini et le Service européen d’action extérieure à contribuer de manière constructive aux travaux de la conférence de négociation 2017»

Cette résolution a été adoptée le même jour que celui du vote à la première commission des Nations Unies sur le démarrage de négociations sur un traité interdisant les armes nucléaires. Contrairement aux parlementaires de l’UE, la majorité des gouvernements de l’UE semble défendre la légitimité et la possession des armes nucléaires au lieu de renforcer le droit humanitaire en interdisant ces armes de destruction massive.

Les résolutions du Parlement européen ne sont pas contraignantes pour les états membres en ce qui concerne les questions de politique étrangère. Néanmoins, celle-ci ont valeur de recommandation en envoyant un message aux gouvernements à travers l’Union : l’ensemble des partis du spectre politique sont favorables à ce processus.

« La résolution est un développement particulièrement encourageant. En effet même le centre-droit de l’UE et les partis conservateurs ont voté en faveur d’un discours fort en vue du lancement, en 2017, des négociation sur l’interdiction des armes nucléaires en vertu du droit international », explique Leo Hoffmann-Axthelm, membre d’ICAN à Bruxelles.

Alors que ceux-ci quand ils gouvernent dans leur pays sont presque les seuls pays dans le monde, avec les États dotés d’armes nucléaires, à s’opposer à un Traité d’interdiction. Les représentants du peuple au Parlement européen ont donné un avis plus proches de tous les sondages fait depuis longtemps sur la question : nous rejetons les armes nucléaires, et nous voulons ne pas confier notre «sécurité» au pari de la dissuasion qui échoue à nous garantir 100% de fiabilité.

En condamnant aussi l’intimidation nucléaire de la Russie, la résolution envoie un signal clair de désescalade et appelle tous les États membres de l’UE, le service diplomatique de l’UE et HR / VP Federica Mogherini à participer de façon constructive aux négociations visant à interdire les armes nucléaires.

Bien que cette résolution est adoptée était à Bruxelles, de nombreux gouvernements européens à l’Organisation des Nations Unies à New York se préparent à voter «non» à cette résolution de l’ONU. « Mis à part quelques dirigeants européens responsable en Autriche, en Irlande ou la Suède, il est hypocrite de la part de la majorité des gouvernements européens de prétendre vouloir un monde exempt d’armes nucléaires alors qu’ils travaillent dur pour garder la possession et l’usage de celle-ci légale au sein de leurs alliances militaires. Les armes nucléaires sont des armes de destruction massive inhumaines et aveugles, et elles ne devraient pas avoir leur place dans une Europe qui est engagé à faire respecter le droit humanitaire et ses valeurs », explique Beatrice Fihn, directeur exécutif de ICAN.

La résolution afin de commencer les négociations d’un traité interdisant les armes nucléaires sera votée par les gouvernements le 27 Octobre 2016 aux Nations Unies à New York.

Traduction : Jérôme Peraya

Source : http://www.icanw.org/campaign-news/european-parliament-calls-on-eu-member-states-to-prohibit-nuclear-weapons/