L’ICAN, Prix Nobel de la Paix – Un modèle que la Belgique devrait suivre…
26.09 | Conférence | Vers la fin des armes nucléaires ?
6 septembre 2017

Agir pour la Paix se réjouit que l’ICAN, la coalition internationale contre les armes nucléaires – dont elle est une des organisations belges affiliées – fut récompensée ce vendredi par le prix Nobel de la Paix pour l’adoption du Traité d’interdiction des armes nucléaires le 7 juillet 2017 à l’Assemblée générale de l’ONU. Ce prix Nobel vient souligner notre travail réalisé ces dernières années contre les bombes atomiques et renforce le sens de notre campagne Nuke-Free zone ‘‘Pour une Belgique et un monde sans armes nucléaires’’.

ICAN est une Campagne internationale qui à travers plus de 100 Etats et de 460 organisations, dont fait partie Agir pour la Paix et des milliers de personnes en Belgique. Depuis 2007 cette campagne a mis en œuvre, à travers les Nations Unies, un travail de réflexion et de prise de conscience des conséquences humanitaires catastrophiques des armes nucléaires concernant leur menace toujours actuelle, comme l’ont prouvé les récentes tensions avec la Corée du Nord.

Agir pour la Paix, branche belge de cette Campagne, se félicite de recevoir ce prix qui honore le travail de chacun de ses membres. En 10 ans, nous avons obtenu que les armes nucléaires soient considérées par une majorité de pays de la communauté internationale comme des armes illégales au même titre que les armes chimiques et bactériologiques.

Avec cette reconnaissance internationale, il est évident que le comité Nobel a voulu souligner l’importance d’engager un processus de réflexion sur le désarmement nucléaire ; une réflexion qui est malheureusement très faible au niveau du gouvernement belge qui s’engage actuellement dans l’achat d’avions bombardiers capables de larguer des bombes nucléaires.

Nous encourageons ainsi les parlementaires à s’exprimer afin que la Belgique devienne un pays ne participant plus à la stratégie de guerre nucléaire en refusant le dépôt des armes atomiques sur notre territoire, en ne s’équipant pas d’avions capables de les utiliser et en développant une diplomatie cohérente et forte en prévention des conflits.

Dans le cadre de sa campagne Nuke-Free Zone, Agir pour la Paix continuera d’agir pour une Belgique et un monde sans armes nucléaires.